Le handicap psychique est une limitation d’activité et une restriction de participation à la vie en société subit dans le cadre d’une pathologie psychiatrique évolutive (psychoses, troubles de l’humeur, troubles sévères de la personnalité…) de troubles envahissants du développement ou de maladies neurodégénératives…

 

Il se caractérise principalement par des troubles de :

Le handicap psychique s’accompagne très souvent d’une non-conscience ou d’un déni total ou partiel des troubles qui en outre, sont variables en nature et en intensité au fil du temps.

 

Selon certaines sources*, les personnes en situation de handicap psychique représentent 1 % de la population générale et 30 % des personnes en situation de handicap. 8 % de la population est touchée si l’on tient compte des membres de leurs familles.


*Enquêtes DREES, UNAFAM, Associations gestionnaires d’établissements, rapport de l’IGAS, enregistrements des MDPH